L’Autre Emoi, un festival sur la différence #1

Arzal, Loïc et Jacques

Arzal jeune web reporter du Sessad a interviewé Jacques Laurent, directeur artistique du festival L’Autre Emoi et Loïc Marie Dit Asse, auteur et comédien dans la pièce « Pouque z’est z’amais pasfais la vie » qu’il joue pour la 1ère fois à ce festival.

Le festival L’Autre Emoi du 20 au 25 mai a lieu cette année sur trois lieux : à l’Entre-Pont au 109, au Cinéma de Beaulieu et au TNN qui lui aussi organise un festival EXTRA-ordinaire.

à l’Entre-Pont au 109 :

Programme du festival.

Voici l’interview permettant de présenter ce temps d’échanges et de rencontres autour de l’expression artistique et du handicap. Les web reporters avaient aussi interviewé Morgane Mortelmans, comédienne en situation de handicap moteur (voir l’interview).

Tous les spectacles, ateliers, débats sont ouverts et gratuit à tous. Une adhésion de 2€ est demandée pour l’Entre-Pont et les ateliers Tai chi chuan, danse, clown, art thérapie et arts plastiques sont sur réservation auprès du grain-de-sable@wanadoo.fr

au Cinéma de Beaulieu :

L’inauguration du festival s’est réalisée au cinéma de Beaulieu lundi 20 mai avec la projection du film Marche ou crève, un long métrage de Margaux Bonhomme. Ce film retrace les relations d’une famille composée de Manon en situation de lourd handicap ; Leur vie est organisée par rapport à elle qui n’est pas autonome du tout. Si la mère décide de partir du foyer, le père lui ne baisse pas les bras, bien au contraire, il en a oublié d’ailleurs tout le reste. C’est aussi l’histoire de sa 2ème fille Elisa en pleine adolescence qui aime sa soeur aînée et continue à s’en occuper avec son père. Pourtant, elle souffre de voir la lourdeur de la tâche et se pose des questions pour l’avenir.

Ce film de 2018 est magnifique, bouleversant et les acteurs jouent merveilleusement bien. Il est rare dans une réalisation de présenter le handicap vu par la famille et ce qu’elle peut ressentir ; notamment à travers Elisa, la plus jeune.

Le Cinéma de Beaulieu présentera également le film Henri de Yolande Moreau en plein air dans la cour intérieur du 109 le vendredi 24 mai à 21h30.

au TNN avec son festival EXTRA-ordinaire :

Le Théâtre de Nice organise aussi tout au long de l’année des ateliers avec des personnes en situation de handicap. Ligne16 avait d’ailleurs été à un atelier théâtre conduit par Renato Giuliani avec les jeunes du Sessad, voici le reportage.

Cet événement EXTRA-ordinaire du 22 au 25 mai, permet ainsi de présenter des spectacles issus d’ateliers réalisés ainsi que des séances d’improvisation et une table ronde / débat sur la place des personnes porteuses de handicap dans notre société : intégration ou refus?

Le programme détaillé.

 

Tania (article), Arzal (interview), Océane & Alexandra (montage vidéo).