Visite de l’atelier d’OTOM, graffeur niçois

Mardi 1er mai, dans le cadre du stage graphique sur l’art urbain au Hublot, nous avons visité l’atelier d’OTOM dans le quartier de la Madeleine.

Nous, les 13 participants au stage et les intervenants, avons été accueillis par l’artiste qui nous a fait découvrir ses œuvres dont celles de sa dernière exposition. Puis, nous avons réalisé une interview d’OTOM et enfin il nous a permis de taguer à la bombe notre prénom sur un panneau à l’entrée dans la cour.

Interview (9’49) de Thomas Debatisse Beal alias OTOM réalisée par Nassima, Célina, Enzo, Sasha et Luca, avec Valentin en preneur de son et Léo, Rosalie qui ont participé aux photos, Nicolas et Amaury, Fanny, Soline et Inaya :

 

 

 

 

 

« Tout a commencé avec les bandes dessinées de mon père », nous explique Otom. Puis, à 18 ans il a rencontré un graffeur et il s’est orienté davantage sur cette forme d’art : le street art. Ses références sont nombreuses : Ernest Pignon Ernest, Banksy, mais aussi Arman au niveau de l’Ecole de Nice et d’autres encore.

Quand nous regardons sa série de portraits de personnages connus ; nous pouvons distinguer les détails et la minutie de ses dessins et de ses écritures lorsque nous sommes près du tableau. Quand nous prenons une certaine distance, nous apercevons nettement le portrait de Gandhi, Marilyn Monroe, Mao Tsé-Toung et John Lennon.

Otom est à l’initiative du collectif « Whole street » qui a pour objet de valoriser le graffiti à Nice et d’organiser des événements autour des arts urbains. Cette nouvelle structure permet de dialoguer avec la mairie pour développer des projets de street art.

« Dans son atelier, nous sommes entrés dans son intimité. En effet, il y avait des photos de sa famille, des chaussures, un frigo, un canapé décoré et tagué… », exprime Nassima.

Fanny et Valentin ont été eux touchés  par les messages forts de ses œuvres. « J’ai aussi beaucoup aimé quand il racontait l’histoire de ses œuvres, comment il les a fait et les matières qu’il a utilisées, il nous a appris aussi à taguer », rajoute Célina. « J’aime ce qu’il exprime dans son art du dessin et du graffiti », nous dit Léo.

« J’ai beaucoup aimé les tableaux composés de mots et de dessins et quand on s’éloigne du tableau, on y voit un visage connu comme Gandhi ou Marilyn Monroe », nous dit Sasha.

« J’ai apprécié Otom car il a été super sympa ; il nous a même fait taguer notre prénom sur son tableau à l’entrée, c’est super cool ! », précise Luca.

« Nous avons beaucoup aimé l’atelier improvisé d’OTOM qui nous a laissé taguer notre prénom sur une de ses planches avec les bombes », expriment Inaya et Soline.

« J’ai beaucoup aimé la découverte de l’atelier d’art et de pouvoir avec la bombe de peinture nous laisser le choix de mettre notre prénom sur la planche » dit Nicolas et enfin Amaury ajoute :  » OTOM était très gentil avec nous, il nous a même fait graffer c’était super top ! ».

 

avec Soline, Enzo, Inaya, Fanny, Valentin, Léo, Nassima, Amaury, Sasha, Luca, Nicolas, Célina, Rosalie,
accompagnés de Philippe, Fredo, Simmy et Tania.