Quand l’Occitanie rencontre l’Italie

dscf6860

Jeudi 15 novembre à 18h, l’équipe de Ligne 16 (Benoît, Siware, Raphaël, Wallid et Tania), s’est rendue à la conférence donnée par l’IEO 06 (Institut d’Etudes Occitanes) à la MJC Agora, à Bon Voyage à Nice.

La conférence, tenue par Jean-Pierre Baquié, portait sur l’histoire occitane dans toute la région provençale et une partie du pourtour méditerranéen. Chaque année, un pays est choisi pour faire se rencontrer les deux civilisations. Cette année, c’est l’Italie !

La salle d’une trentaine de places était comble. Si le sujet nous paraissait peu familier, nous qui ne parlons ni la langue occitane, ni les coutumes associées, ceux qui étaient là ne manquaient pas d’anecdotes à faire partager dans la partie débat.

dscf6863Nous nous sommes alors questionnés : pourquoi nous nous sentons si loin de ces récits, de cette mémoire toujours vivante ? Personnellement, je ne connais la culture occitane que par les balètis, qui ont en général lieu l’été, et qui sont fréquentés souvent par des initiés.

Voilà pourquoi, autour du buffet offert dans l’arrière-salle, nous avons promené notre micro dans l’espoir de pouvoir faire dialoguer les générations.

Ecoutez le président de l’IEO 06 et de 2 membres actifs de l’association (9’43) :

 

dscf6915
Interview du président de l’IEO 06

Malgré notre éloignement face à cette mémoire, la joie que mettaient nos interlocuteurs à faire vivre et découvrir cette culture occitane était contagieuse, et mettait en porte-à-faux les discours identitaires et passéistes qu’elle sert parfois à véhiculer.

Les membres de l’association eux-mêmes disent regretter cette étiquette et souhaitent dépasser cet entre-soi, rajeunir l’image de la culture occitane dans la mixité en encourageant des modes d’expression urbain comme le rap par exemple (en occitan !).

Nous vous transmettons l’intégralité de cette conférence en vidéo, filmée par Raphaël, notre caméraman, qui témoigne : « Cela m’a beaucoup appris sur mes origines qui sont catalanes (Barcelone). Né à Nice, j’ai pu me rendre compte que j’étais en fait un occitan alors que jusqu’à présent, je me considérais seulement comme niçois. J’ai découvert l’étendue de l’Occitanie à ces différentes époques, les différents dialectes parlés et aussi que Frédéric Mistral a fait le seul dictionnaire de la langue Occitane et oui ! L’histoire des migrants italiens a été évoquée et plus particulièrement celle du grand-père de Jean-Pierre Baquié, qui nous a conté les différents périples de cette période avec un focus sur le quartier Bon Voyage de Nice où il s’était établit. Le rattachement de Nice à la France a été également évoqué lors du débat avec le public. En conclusion, j’en suis ressorti avec l’impression d’être quelqu’un d’autre, moins solitaire de par mes origines italo-catalanes avec l’idée que Nice n’est pas uniquement Nice mais fait partie de la grande Occitanie ».

 

 

Site internet de l’association : http://ieo06.free.fr

Les 18èmes rencontres interculturelles musicales de Bon Voyage ont proposé une deuxième soirée le 18 novembre avec un concert de Un Giro Me Lu Vielh, nous n’avons pas pu couvrir cet événement ; en revanche, nous relayons cette vidéo du groupe, significatif de cette volonté de partage et d’échanges autour de la culture occitane.

 


http://www.ungiromeluvielhs.com/

 

Article de Siware Zaggar.

Suivre l’actualité de ligne16 en cliquant « j’aime » la page Facebook