Le numérique peut-il protéger notre vie privée ?

Les web reporters, Yassin, Mohamed, Messy et Nizar, sont allés interroger les habitants du quartier Nice-Est sur cette question de la controverse #02 du Hublot du vendredi 26 février : le numérique peut-il protéger notre vie privée ? Ils ont aussi ajouté comme question de l’interview : Pensez-vous que votre téléphone vous espionne ? Pensez-vous qu’il faut supprimer le numérique ?

Ils ont pu rencontrer au hasard des rencontres : Michel, Claïda, Augustin, Ange, Béatrice, Elisabeth et Kevin, Kamara, madame Mahjoub et Zinedine. 

Voici le montage des avis recueillis (8’29)

 

Tous, de génération différente, sont conscients qu’avec le numérique, et plus particulièrement les réseaux sociaux, notre vie privée n’est plus protégée et que nous sommes géolocalisés, que notre navigation est tracée afin de nous envoyer des publicités plus ciblées. Il n’en reste pas moins que tous admettent que nous ne pouvons pas revenir en arrière et qu’à partir du moment où nous possédons un téléphone connecté, il est inévitable de laisser des datas sur la toile.

Michel habite près des abattoirs et à cette question « pensez-vous que votre vie privée est protégée avec le numérique? », il nous répond que si l’on utilise le numérique pour gérer sa vie sociale, ses impôts, son compte bancaire alors il y a des risques pour la protection de sa vie privée. Néanmoins il est compliqué selon lui, de revenir en arrière.

Claïda a 21 ans : « On ne sait pas vraiment » nous répond t-elle. Et elle ajoute : « pour être moins suivi, il faut peut être moins afficher sa vie privée, ses photos, et être en privé surtout ».

Augustin a 13 ans et vit à Nice. Il pense que c’est très facile de se servir de nous pour collecter des données et de récupérer des données sur nos vies privées à notre insu.

Ange, âgé de 21 ans, nous donne des exemples où lorsqu’il parle avec des amis de produits, il retrouve des publicités liées à ses conversations, sans même avoir fait une recherche sur le web. Les publicités apparaissent aussitôt dans ses réseaux sociaux : Facebook et Instagram. Il nous parle des VPN comme méthode afin d’être plus protégé.

Béatrice est de l’ancienne génération et pourtant elle sait bien que par exemple, les messages sont tous enregistrés aux Etats-Unis. Pour elle, la vie privée n’est plus protégée, notamment avec les caméras et tout ce qui s’ensuit.

Elisabeth et Kevin eux aussi, sont conscients qu’avec le numérique, nos vies privées ne sont plus protégées. Sur Snapchat par exemple, on sait exactement où l’on se trouve. 

Kamara est jeune et pense que dans ce monde moderne, les caméras de nos téléphones peuvent nous espionner.

Madame Madjoub sourit et nous donne une solution « il faut tout arrêter », tout en reconnaissant que ce n’est pas possible.

Zinedine lui aussi, malgré son utilisation restreinte sans usage des réseaux sociaux, il sait que nous sommes surveillés. Bien sûr, il admet qu’il y a aussi de bons côtés dans le numérique.

 

Reportage réalisé par Mohamed (interviews), Yassin (interviews, preneur de son),
Messy (photos), Nizar (preneur de son),
et tous ont fait les montages audio des interviews avec en plus Nassime et Aïcha.