La pauvreté, une des faces historiques de Nice

Bourgeoisie – French Riviera – XIXème S

Nice, capitale de la Côte d’azur, station balnéaire « branchée » et lieu de villégiature très prisé abriterait-elle des populations en difficultés ? Si Nice a toujours eu une image bourgeoise, elle a aussi une histoire populaire où la précarité a toujours existé.

Yvan Gastaut nous fait part de son regard d’historien lors d’une conférence mardi 10 janvier, intitulée « De l’invisibilité sociale des populations en situation de précarité dans les Alpes Maritimes depuis 1860 ».

 

Bugadières du Paillon – 1900 par J. Gilletta

Il nous rappelle qu’au XVIIème siècle, l’assistance aux pauvres se faisait par les Sœurs de St Vincent de Paul. Puis par la loi de 1796, la République a mis en place des bureaux de bienfaisance  pour aider les plus démunis. En 1903, alors que la ville est au sommet de sa réputation de station climatique, le journal « le Petit niçois » diffuse un article sur la misère dans le Vieux-Nice, intitulé « la face cachée de Nice ».

Nous ne pouvons le nier, une grande précarité a toujours existé à Nice et dans les Alpes Maritimes et cette pauvreté fait partie intégrante de notre patrimoine historique. Par un vagabondage dans les méandres du passé, Yvan Gastaut nous invite à une réflexion sur les similitudes entre hier et aujourd’hui et nous interpelle, dans un exposé passionnant, sur la place de la dimension sociale en Histoire.

Nous l’avons interrogé à la suite de la conférence que nous vous diffusons également en intégralité ci-dessous.

Interview d’Yvan Gastaut, réalisée par Romain (5’58) :

 

Cette conférence s’inscrit dans le cadre d’un programme mensuel organisé par le LARIS* (Laboratoire Recherches et Interventions Sociales) de L’IESTS* de Nice.

Partie I (43’47) :

[mixcloud https://www.mixcloud.com/RadioL16/conf%C3%A9rence-dyvan-gastaut-partie-i/ width=100% height=120 hide_cover=1 light=1]

Partie II (21’39) :

[mixcloud https://www.mixcloud.com/RadioL16/conf%C3%A9rence-yvan-gastaut-partie-ii/ width=100% height=120 hide_cover=1 light=1]

Interview du directeur de l’IESTS*, réalisée par Gelsomina (2’37) :

 

Interview de la chargée de recherche du LARIS*, réalisée par Gelsomina (1’14) :

Reportage co-construit par Gelsomina et Johanna.

Photos par Johanna Prevet.