Exposition “Ma ville est mon école”

Inauguration avec les élèves

Jeudi 21 juin, Ligne 16 a été à l’inauguration de l’exposition des maquettes d’architecture réalisées par les élèves de plusieurs écoles primaires de Nice* tout au long de l’année scolaire. Cette exposition intitulée “Ma ville est mon école”,  est présentée au Forum de l’Urbanisme et d’Architecture au 109, jusqu’au 13 juillet.

Nous avons pu interroger la médiatrice du Forum, une architecte qui a accompagné ce projet de sensibilisation à l’architecture et à la ville en milieu scolaire ainsi que deux enseignantes et leurs élèves sur leurs productions.

 

Pourquoi sensibiliser les enfants à l’architecture?

Ximena Castro Chavez chargée de production et de médiation au forum d’Urbanisme et d’Architecture nous explique comment le projet s’est déroulé et en quoi cela consiste : “Cela apprend aux enfants à mieux observer l’environnement dans lequel ils évoluent et ainsi à pouvoir regarder les choses différemment, devenir un citoyen qui prend conscience des questions liées à l’architecture ».

Interview de Ximena par Guillaume (1’43) :

 

Le projet a été réalisé avec la coopération d’architectes médiatrices qui sont intervenues quatre fois dans plusieurs classes pour apprendre différents concepts d’architecture. Les enfants ont pu observer leur quartier au cours d’une ballade et ont ensuite mis en application certains concepts dans une maquette d’architecture.

Le point de vue de l’architecte

Françoise Berthelot, architecte à Menton, a participé à la mise en place de l’exposition et du travail réalisé en classe.

 

 

Nous avons travaillé sur le thème de la place », explique t-elle dans cette interview (5’11) :

 

Il y a eu 4 interventions : la 1ère a consisté à la présentation et l’histoire de la ville de Nice ainsi qu’à des informations sur les techniques de construction et sur la différence entre une architecture ancienne et contemporaine. Puis, lors de la 2ème, les classes sont partis à la découverte des bâtiments dans leur environnement proche. Les enfants ont alors pu faire des dessins sur place lors de la ballade. Enfin, au cours des deux dernières séances, les élèves ont pu imaginer des maquettes une fois le thème établit qui a été “La place” ; ils ont ensuite réfléchi à l’organisation des bâtiments autour de cette place. Les élèves ont été totalement libres dans leur création. “A ce moment-là, les élèves deviennent les architectes et les architectes deviennent les ouvriers », nous livre-t-elle.

L’avis des enseignants

Anne-Laure Chaintron, enseignante de l’école saint-Charles nous parle du titre de l’exposition “Ma ville est mon école”. Elle nous raconte : “Ce sont les élèves qui ont créé une ville à leur image», d’où le titre. Certains élèves en grandes difficultés scolaires sont valorisés dans ce type de proj