Rencontre avec les habitants de la Tour 23 – part#2

Entrée de la Tour 23

Les web-reporters, Thomas, Mehdi et Gejza, accompagnés par Nelly et Hervé du SESSAD* et de Tania de Ligne16, sont allés à la rencontre des habitants de la Tour 23 au 225 route de Turin, afin de connaître leurs avis sur le quartier. Ils ont aussi organisé un plateau radio avec les professionnels travaillant au service des habitants : Khalissa, la gardienne des lieux et Ramzi & Iheb, médiateurs de l’association PAJE (voir reportage sur le plateau radio).

Un bâtiment de 16 étages

La Tour ne passe pas inaperçue de par sa hauteur et pourtant ses habitants se sentent invisibles. Elle se situe en face de l’école Bon Voyage derrière le centre AnimaNice et de la MJC Agora, près du tramway et du centre commercial.

Pourtant, les nombreux habitants de cette tour se plaignent de certaines incivilités, des dépôts d’ordures et des carcasses de voitures qui stagnent et ne sont pas enlevées. Beaucoup pensent que depuis un certain temps, il y a une dégradation des conditions de vie et ils se sentent abandonnés. Les services publics interviennent de moins en moins et certains habitants ou personnes extérieures à la Tour se laissent aller et manquent cruellement de civisme.

Enquête auprès des habitants de la Tour

Les web reporters ont ainsi fait du porte à porte et ont rencontré plusieurs habitants.

Ils ont interviewé Rachid un italien arrivé depuis une semaine, puis Youssef un jeune de 18 ans qui habite là depuis 10 ans et enfin, Mohamed père de famille.

Nous les écoutons (4’29) :

Madame Cheikh, mère de Mehdi, un de nos reporters et de 3 autres enfants, nous évoque aussi son inquiétude quant à l’insécurité le soir.

Voici son interview (7’57) :

Quant à Mireille, elle habite depuis 1995 et nous a longuement parlé de son sentiment malgré qu’elle ne puisse plus aujourd’hui sortir en raison de son état de santé. « On est dans un quartier qui est pauvre et il n’y a pas vraiment de solidarité » nous confie-t-elle. « A force de nous considérer comme des lapins, et bien on se conduit comme des lapins », regrette-t-elle. « Je pense que c’est la mentalité de maintenant, on est très individualiste ».

Voici son interview (9’51) :

*le SESSAD (Service d’Education Spécialisée et de Soins A Domicile) de la Corniche Fleurie est situé dans le quartier de Bon Voyage au 225 route de Turin, au pied de la Tour. Il propose un accompagnement aux enfants et aux familles en situation de handicap.

Reportage avec Thomas, Mehdi et Gejza,
accompagnés de Nelly & Hervé du Sessad et de Tania & Océane de Ligne16.