Mobilisation pour le tram à l’Ariane

Conférence de presse

Jeudi 11 avril, une conférence de presse a été organisée par Patrick Allemand, Paul Culturello et Christine Dorejo, tous conseillers municipaux et conseillers métropolitains du groupe « Un autre avenir pour Nice », suite à l’annonce du Maire de Nice et président de la métropole, Christian Estrosi, de l’abandon du projet de l’extension de la ligne 1 du tramway jusqu’à l’Ariane et la Trinité.

 

L’extension du tram avait été promise lors de la rénovation urbaine du quartier de l’Ariane. L’Etat et la ville s’étaient engagés pour que les habitants de l’Ariane aient accès à la mobilité au même titre que les autres. A ce moment-là, Jacques Peyrat était maire de la ville. Depuis, le tram est bien allé jusqu’à Pasteur et tous les habitants de ses alentours (Bon Voyage, St Charles, …), pourront attester de l’amélioration de leur quotidien : la mobilité pour aller et venir plus simplement.

A présent, le tramway s’étend à l’ouest de la ville et il est question qu’il aille jusqu’à St Laurent du Var et même Cagnes sur mer. N’est-ce donc pas légitime de la part des habitants de l’Ariane de pouvoir aussi avoir ce droit.

Christine Dorejo et Paul Culturello
Interview pour s’informer de la situation

Ligne16 était à la conférence et en a profité pour réaliser une interview de Paul Culturello sur des questions importantes : « Pourquoi l’histoire du tramway ressort maintenant? Le Maire n’est-il pas contraint de respecter l’engagement que la Ville avait acté à l’époque? Comment argumente t-il son abandon? Quelles sont les moyens d’action pour que la Ville revienne sur cette décision? ».
Christine Dorejo présente à ses côtés, a exprimé aussi sa colère : « il est scandaleux de laisser pour compte les habitants de l’Ariane ».

Ecoutons-les (4’44) :

 

Le Maire de Nice explique qu’il y a déjà le TER. Il est certain que cela est complémentaire mais que cela ne remplace pas un tram. Les trams circulent jusqu’à 1 heure du matin, et leur fréquence est bien plus élevée. De plus, le coût reste de 1€ si on achète le ticket « Multi 10 voyages ».

Le nombre d’habitants du quartier de l’Ariane s’élève à environ 14 000. Ce chiffre ne compte pas les personnes d’autres quartiers et des communes voisines (St André de la Roche, la Trinité, Les liserons…), qui bénéficieront aussi du tramway si un jour il vient jusqu’à eux.

Le problème du chômage persiste à l’Est de Nice. De nombreux dispositifs sont financés pour faciliter l’emploi des habitants de cette partie de la ville. Il semble que l’emploi soit davantage à l’ouest (développement de complexes comme le Polygone). Un tram pourrait alors être facilitateur aussi pour que les personnes puissent répondre à l’offre de travail. A ce titre, on note que certaines se lèvent à 5 heures du matin pour prendre le bus, puis le train, voire encore un bus et arrivent tard le soir.

Une pétition circule donc pour recueillir des signatures afin de faire valoir ce droit.

Lien de la pétition en ligne : cliquez ici

Si les habitants se mobilisent, peut être alors que le Maire changera d’avis.