La Tsigane de Lord Stanley au TNN !

L’équipe de ligne 16 a été conviée par la Compagnie Tamèrantong! de La Plaine Saint-Denis pour réaliser un reportage sur leur spectacle au Théâtre National de Nice le vendredi 29 avril. Touchés par cette invitation, Mohamed, Léa, Tania et Olivier sont allés voir leur pièce de théâtre, puis leur ont proposé un plateau radio.

Il faut dire que c’est une grande famille: 24 gadjitos de 7 à 15 ans, accompagnés d’une vingtaine de professionnels du spectacle. Tout ce merveilleux monde du 93 nous donne à réfléchir quant à leur sujet : celui de faire connaître les « gens du voyage » qui sont souvent chassés par la société.

L’histoire : Une famille de tsigane de passage, s’installe dans un village avec tous leurs bagages et leur dindon ; les habitants sont effrayés et sans les rencontrer, les repoussent. C’est alors que Lord Stanley, un riche avocat, devient amoureux d’une des leurs, Anatilla ; il leur propose de s’installer sur ses terres. Les habitants jaloux sont alors en colère. Néanmoins certains osent s’approcher et les rencontrent ; ils découvrent alors une culture qu’ils ne connaissaient pas, une générosité et un amour de la fête.

Les jeunes comédiens issus d’un atelier théâtre dans les quartiers en banlieue parisienne ont vu la chasse aux « gens du voyage ». Ils en ont parlé et c’est comme ça que le travail du spectacle a démarré. C’est aussi un engagement de la grande compagnie qu’est Tamèrantong! comme le résume si bien leur point de vue : « Au-delà du thème tsigane, le spectacle parle du rejet en général et de l’attitude de nos sociétés vis-à-vis de l’étranger, pauvre et démuni, de celui qui est différent, du déraciné, de l’autre. Les Bohémiens de notre pièce sont tous les exclus de notre monde : les Rroms migrants, les Voyageurs, les boat people, les sans-papiers, les pauvres, les habitants des quartiers populaires d’ici ou d’ailleurs. La Tsigane de Lord Stanley est avant tout un conte sur le thème de la liberté et du droit à la différence ».

A présent, les jeunes qui étaient plutôt à penser mal, interprètent les tsiganes dans cette pièce, et ont pu témoigner dans notre micro, de leur regard différent sur cette minorité.

Plateau radio de L16 avec 4 acteurs : Salim (Lord Stanley), Yasmine (tsigane), Caroline (Mme Boutasse) et Lila (Lily une villageoise), et de Sarah Viennot, assistante dans la mise en scène et les textes. Ecoutez-les ! (8’8)

Nous leur souhaitons de pouvoir jouer dans de nombreuses salles en France car ils sont en tournée et surtout que leur rêve se réalise : celui de le jouer en Slovaquie et ainsi rencontrer le peuple tzigane là-bas.

http://www.tamerantong.org/

Reportage de Léa, Tania, Mohamed & Olivier

Suivre notre actualité sur Facebook, like notre page